Geo500_reseau_CabrespineLe réseau

En surface, on distingue les principales communications avec l’intérieur du massif. De gauche à droite : l’entrée de grotte, le gouffre, le lapiaz, la doline et la partie d’un ruisseau.

A Cabrespine, ces phénomènes sont facilement observables. Tout prés du village, on peut voir l’entrée d’origine du Gaougnas. Sous le parking du Gouffre Géant, on trouve une magnifique doline et à deux pas de celle-ci se trouve le Barrenc, magnifique gouffre à ciel ouvert de la profondeur de Padirac. Au coeur de la montagne, les eaux souterraines s’infiltrent dans les moindres fissures, taraudent, creusent, percent, usent et se fraient un passage, s’enfouissant au plus profond de la masse calcaire.

Réseaux fossiles, méandres, puits verticaux empruntés souvent par la rivière souterraine,

Cascades, siphons, salles, gourds, lacs et enfin résurgence, tous ces phénomènes sont présents dans la grotte de Cabrespine.